COMMENT LA SANTÉ MENTALE AFFECTE-T-ELLE VOTRE SOMMEIL ?

Insomnie, anxiété, dépression, maux de dos… Il y a de nombreux facteurs qui peuvent affecter votre sommeil. Nous ne réalisons pas toujours à quel point le sommeil est important, et qu’une ou deux heures de sommeil en moins peuvent affecter votre humeur. Le sommeil a une fonction réparatrice importante, il ne faut pas la négliger. Et cela passe par un matelas contre le mal de dos mais également par une bonne hygiène de sommeil. Nous vous expliquons comment la santé mentale affecte votre sommeil.

Qu’est-ce qu’une maladie mentale ?

Il existe plus de 200 types de maladies mentales selon l’American Psychiatric Association. Elle décrit la santé mentale comme un problème de santé impliquant des changements au niveau des émotions, de la pensée et du comportement. Les problèmes de santé mentale peuvent affecter la confiance en soi, le bonheur, les émotions, l'appétit, le sommeil et bien plus encore.

De nombreux facteurs contribuent aux problèmes de santé mentale. Cela peut être génétique, par exemple, si vous avez des antécédents familiaux mais cela peut également venir de vos expériences passées, comme un traumatisme ou un abus.

La maladie mentale peut apparaître dès le plus jeune âge ou plus tard. Elle peut également survenir quelques années plus tard ; après un incident, par l’influence de certains médicaments ou à cause de certaines conditions médicales.

Les principaux signes d'un trouble de santé mentale sont :

  • Ne pas réussir à manger, ne pas avoir faim
  • Ne plus vouloir sortir, ne plus voir ses amis
  • Avoir peu ou pas d’énergie
  • Se sentir triste, ressentir des douleurs
  • Se sentir impuissant et sans espoir

Enfin, des troubles mentaux peuvent se créer, comme avoir des hallucinations ou entendre des voix. Une personne souffrant de maladie mentale peut souffrir de paranoïa, par exemple.

Les différents types de troubles mentaux

Les troubles mentaux se caractérisent par des signes et des symptômes différents. Voici les principaux troubles mentaux :

  • Troubles anxieux
  • Troubles du comportement (souvent chez les enfants)
  • Troubles de l’alimentation
  • Troubles liés à la consommation de certaines substances, comme la toxicomanie ou les drogues
  • Troubles de l’humeur
  • Troubles de la personnalité
  • Troubles psychotiques
  • Troubles bipolaires

L’importance d’un matelas pour mal de dos

Près de 9 Français sur 10 souffrent d’un mal de dos. Et celui-ci affecte votre santé mentale. De ce fait, il est important de choisir un matelas mal de dos. Pour cela, voici nos conseils pour choisir votre matelas pour mal de dos :

  • Choisir le bon niveau de fermeté

Un matelas souple n’est pas adapté pour les maux de dos. Mais un matelas trop ferme non plus. Il faut trouver le juste milieu, avec un matelas équilibré. En effet, un matelas trop ferme accentuera vos maux de dos car il n’épousera pas votre corps alors qu’un matelas mou ne maintiendra pas votre colonne vertébrale.

  • Avoir un bon sommier

Il ne faut pas négliger l’importance d’un bon sommier. Il est tout aussi important qu’un bon matelas. En effet, il absorbe un tiers de vos mouvements pendant la nuit. Il garantit une bonne aération et régulation de la température ainsi que le maintien de votre matelas. Ce qui offre un meilleur maintien de votre colonne vertébrale.

Pour cela, vous pouvez consulter notre page sur les meilleurs sommiers ainsi que notre guide d’achat pour trouver un ensemble matelas et sommier.

  • Changer régulièrement votre literie

Pour avoir une bonne literie, nous vous recommandons de la changer tous les 8 ans. En effet, un matelas usé ou un sommier endommagé risque de vous provoquer des maux de dos.

Cette recommandation dépend, bien sûr, de la qualité de votre literie et de ses composants. Vous garderez un matelas en latex naturel plus longtemps qu’un matelas en mousse. 

Nos recommandations de matelas mal de dos pour mieux dormir

Qu’il s’agisse d’un matelas en mousse à mémoire de forme ou d’un matelas à ressorts, vous devez vérifier la qualité des matelas pour le mal de dos. Ceux-ci doivent avoir au moins trois zones de soutien pour assurer le maintien de votre colonne vertébrale.

Voici notre sélection de matelas mal de dos :

Meilleurs matelas orthopédiques

Pour plus d’informations et de recommandations sur les matelas mal de dos, nous vous conseillons de lire notre page sur les matelas orthopédiques.

Le cortex préfrontal et le sommeil

Un mauvais sommeil affecte différentes parties du cerveau, comme le cortex préfrontal et l’amygdale.

Le cortex préfrontal est en charge du raisonnement et de la prise de décision. Il a un impact sur l’amygdale, qui correspond à la réponse à la peur. Si cette zone est touchée, il y a une augmentation du niveau de cortisol, qui équivaut à l’hormone du stress. De ce fait, si vous êtes fatigué, vous risquez d’être plus anxieux face à des situations de stress, de peur ou de combat.

cortex celebral

Pour éviter cela, nous vous conseillons de dormir entre sept et neuf heures par nuit. Nous vous déconseillons d’utiliser des appareils électroniques avant de vous coucher pour éviter la lumière bleue, comme les écrans d’ordinateur ou de téléphone. Vous devez également éviter de consommer de la caféine et de la théine. Si vous souhaitez boire une boisson chaude avant d’aller dormir, nous vous recommandons de pencher pour une tisane.

De plus, pour avoir une meilleure hygiène de sommeil, il est recommandé de vous créer une routine de sommeil, c’est-à-dire d’aller vous coucher aux mêmes horaires tous les jours. Vous pouvez également faire de la méditation ou lire un livre pour vous aider à mieux dormir.

La santé mentale et le sommeil

La santé mentale joue sur la difficulté à s’endormir. En effet, il s’agit de troubles du sommeil comme l’insomnie chronique. La Fondation Sommeil explique les bienfaits d’un bon sommeil. En effet, elle montre qu’un bon sommeil apporte une meilleure qualité de vie et qu’il prévient des troubles mentaux. Il diminue le taux de suicide, de dépression et d’absentéisme.

Si vous pensez souffrir de troubles médicaux ou mentaux, nous vous conseillons de consulter votre médecin rapidement.

Les effets du manque de sommeil sur votre santé mentale

  • Le changement d’humeur

Si vous dormez très mal, vous allez redouter votre réveil. Vous allez vous réveiller de mauvaise humeur, vous sentir irrité et stressé.

Il y a un lien important entre la qualité du sommeil et l’humeur. En effet, si vous êtes fatigué, vous allez avoir du mal à vous concentrer et être plus sensible. Nous vous déconseillons donc de faire des nuits blanches par exemple.

  • Le changement de comportement

Entre le travail, l’école et nos activités personnelles, nous manquons souvent de temps pour faire une sieste et se reposer. De ce fait, quand nous devenons fatigués, nous avons tendance à remettre au lendemain nos devoirs et activités.

La fatigue est un cercle vicieux, vous allez moins dormir pour faire les choses que vous n’avez pas faîtes la veille et vice-versa. Cependant, ce manque de sommeil va pénaliser votre efficacité et votre comportement. Vous aurez moins envie de sortir, de bouger et vous serez moins motivé.

  • Le changement de l’organisme

Bien sûr, si vous décalez vos heures de sommeils ou dormez moins, vous allez modifier sans le vouloir votre routine. Par exemple, vous allez manger à des heures différentes.

« Le manque de sommeil peut affaiblir la capacité à gérer le stress et l’exposer au diabète, à l’ostéoporose et aux maladies cardiovasculaires. » (Gruber, 2012).

Le sommeil a une fonction réparatrice pour le corps. La façon d’agir d’une personne sera différente si elle a bien dormi ou non la veille. En effet, le manque de sommeil provoque de l’apathie et de l’épuisement, ce qui risque également de perturber votre santé mentale et votre organisme. Il s’agit d’une maladie à prendre au sérieux.

La dépression cause-t-elle l’insomnie ?

La dépression est la maladie mentale la plus courante. Elle touche plus de 300 millions de personnes dans le monde.

Les problèmes de sommeil peuvent être causés par les perturbations émotionnelles. De ce fait, la dépression peut causer des troubles du sommeil. De plus, les médicaments comme les antidépresseurs peuvent également provoquer des soucis d’insomnie. En effet, certains médicaments psychotropes peuvent avoir des effets stimulants, ce qui peut interrompre le sommeil. Nous vous les présentons après.

De plus, il a été prouvé que les hormones et les neurotransmetteurs sont affectés par le manque de sommeil. L’axe entre l’hypothalamus et les glandes surrénales et pituitaires est touché, ce qui augmente le stress.

La dépression peut également causer de l’apnée du sommeil ainsi que de l’hypersomnie. Elles sont caractérisées par un blocage des voies respiratoires et des réveils répétés pendant la nuit. Cela peut entraîner une prise ou perte de poids, un risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire.

Les traitements médicaux contre les insomnies

Quels sont les médicaments contre l’insomnie ? Il existe de nombreux traitements pour mieux dormir : médicaments chimiques, traitement naturel, huiles essentiels… Nous vous les présentons :

  • Les antidépresseurs

Les antidépresseurs ont une action sur les neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline. Ils contribuent à la régulation des cycles du sommeil. Cependant, c’est un cercle vicieux. En effet, certains antidépresseurs peuvent avoir des effets stimulants, ce qui peut provoquer l’insomnie.

  • Les médicaments antipsychotiques

Les médicaments antipsychotiques aident à lutter contre l’insomnie. Ils sont également utilisés pour les personnes atteintes de schizophrénie. Ils permettent de soulager les insomnies grâce à leurs effets sédatifs. Malheureusement, ils ont des risques de créer une somnolence diurne.

  • Les somnifères

Il existe de nombreux somnifères pour les troubles du sommeil. Il y a les benzodiazépines et les somnifères non benzodiazépines. Ce sont les médicaments les plus prescrits. Ils sont connus pour avoir un effet sédatif et anxiolytique, ce qui aide à réduire les insomnies. Cependant, si vous en consommez beaucoup, ils risquent de perdre de leur efficacité.

  • La mélatonine

La mélatonine est considérée comme une hormone du sommeil. C’est une hormone sécrétée naturellement pendant la nuit et qui favorise l’endormissement.

Il s’agit d’une hormone de synthèse qui a longtemps été utilisé par les hôtesses de l’air pour lutter contre le décalage horaire. Cependant, la mélatonine a de nombreux effets secondaires comme des vertiges, des tremblements, des migraines, des nausées et bien plus encore.

Sachez qu’il faut consommer ces médicaments avec prudence. Nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec votre médecin si vous souhaitez consommer des médicaments contre les insomnies, qu’ils soient naturels ou chimiques. En effet, ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires, parfois irréversibles. Il s’agit d’un sujet très sensible.

Nos recommandations pour mieux dormir

Nous venons de voir que la santé mentale affecte votre sommeil. De ce fait, voici nos recommandations pour mieux dormir :

  1. Dînez léger avant de dormir
  2. Ne buvez pas des boissons à base de caféine et de théine le soir
  3. Privilégiez le sport le matin ou le midi plutôt que le soir
  4. Prenez un bain tiède avant d’aller dormir
  5. N’utilisez pas vos appareils électroniques
  6. Utilisez des bouchons d’oreilles et masque de nuit si besoin
  7. Adaptez la température de votre chambre, elle ne doit être ni trop chaude, ni trop froide.
  8. Choisissez un bon matelas et un bon sommier
  9. Trouvez votre routine de sommeil
  10. Ne buvez pas d’alcool avant d’aller dormir

Vous avez désormais quelques conseils clés pour retrouver un sommeil de qualité. Sachez cependant que ces conseils ne fonctionnent pas pour tous. En effet, chaque personne est différente et réagit différemment.

Si vos troubles du sommeil persistent, nous vous conseillons de consulter un médecin rapidement.

HAUT