Matelas Mousse Polyuréthane Contaminé : Risques et Solutions

Les mousses contaminées

Dernière mise à jour le : 16.02.2024 Temps de lecture: 3 min.

La qualité de notre sommeil dépend grandement de l'état de notre matelas.

Malheureusement, la mousse de matelas peut parfois devenir un nid pour divers contaminants, affectant non seulement notre confort mais aussi notre santé.

Alors quelles sont les types de contaminations ? Comment les reconnaître ?

Dans cet article, nous aborderons les meilleures méthodes prévenir la contamination de votre matelas 😉

matelas mousses contaminées

Dans cet article :

Pourquoi la mousse polyuréthane est contaminée ?

La mousse polyuréthane est largement utilisée dans l'industrie de la literie pour la fabrication de matelas, en raison de sa flexibilité, de sa durabilité et de sa capacité à s'adapter aux contours du corps. Cependant, des préoccupations ont été soulevées concernant les risques sanitaires associés à ce type de mousse, notamment en termes de contamination chimique et de qualité de l'air intérieur.

Émissions de Composés Organiques Volatils (COV)

La mousse polyuréthane peut émettre des composés organiques volatils (COV) [1] lorsqu'elle est neuve, un processus souvent appelé "dégazage". Ces COV peuvent inclure des substances chimiques comme le toluène diisocyanate, qui est utilisé dans la fabrication de certaines mousses polyuréthanes.

L'exposition à des niveaux élevés de COV peut causer des maux de tête, des irritations des yeux, du nez et de la gorge, ainsi que d'autres symptômes respiratoires et allergiques 🤧

Présence de retardateurs de flamme

Certains matelas en mousse polyuréthane contiennent des retardateurs de flamme [2] pour répondre aux normes de sécurité incendie. Certains de ces produits chimiques, tels que les polybromodiphényléthers (PBDE), sont préoccupants en raison de leur potentiel perturbateur endocrinien et de leur capacité à s'accumuler dans l'environnement et le corps humain.

Bien que l'utilisation de certains PBDE ait été progressivement éliminée, la présence d'autres retardateurs de flamme chimiques dans les matelas reste une source de préoccupation pour la santé.

Quelles sont les types de contaminations ?

Lorsqu'on parle de "mousses contaminées", cela peut faire référence à plusieurs types de contamination qui affectent les mousses utilisées dans les matelas, les meubles rembourrés, et d'autres produits de consommation.

Ces contaminations peuvent être chimiques, biologiques, ou dues à des allergènes, et chacune présente des risques spécifiques pour la santé et le bien-être.

Produits chimiques

Certains matelas peuvent émettre des composés organiques volatils (COV) et d'autres produits chimiques en raison des matériaux utilisés dans leur fabrication.

Bien que ces émissions diminuent généralement avec le temps, elles peuvent causer des maux de tête, des irritations des voies respiratoires, et d'autres symptômes chez les personnes sensibles.

⚠️ Contamination mousse polyuréthane !

Certains matelas fabriqués du 25 août au 6 octobre 2017 ont été produits avec une mousse non conforme : les mousses polyuréthane contenaient du dichlorobenzène. De nombreuses marques ont été impactées car elles utilisent le même fabricant, BASF.

L'industrie et les consommateurs peuvent être rassurés : l’Agence nationale de sécurité sanitaire, l’Anses, a émis un avis indiquant que les matelas contenant des mousses contaminées ne présentent pas de risques pour la santé des consommateurs.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a autorisé les fabricants à reprendre leur production et remettre en vente les matelas qui avaient été retirés des stocks. La DGCCRF s'appuie en effet sur l'avis de l'Anses pour affirmer qu’il « n’y a pas lieu de maintenir le retrait des mousses et produits finis fabriqués avec la matière première défectueuse ».

Moisissures

Les moisissures et les champignons sont parmi les contaminants les plus courants et les plus problématiques dans les matelas. Ils prospèrent dans des environnements humides et peuvent se développer à l'intérieur et à la surface de la mousse de matelas.

En plus de provoquer des odeurs désagréables, ils peuvent déclencher des allergies, de l'asthme, et d'autres problèmes respiratoires. Les moisissures peuvent présenter une variété de couleurs, y compris le noir, le vert, ou le blanc, et sont souvent accompagnées de taches visibles et d'une odeur de moisi.

Acariens

Les acariens de la poussière sont des micro-organismes qui se nourrissent de particules de peau morte humaine. Bien qu'invisibles à l'œil nu, ils sont présents en grandes quantités dans presque tous les foyers et peuvent se multiplier rapidement dans les matelas.

Leurs excréments sont une cause majeure d'allergies et peuvent aggraver les symptômes d'asthme chez les personnes sensibles.

💡 Découvrez nos solutions pour éliminer les acariens !

Bactéries

Les matelas peuvent également être un terrain fertile pour diverses bactéries et virus, en particulier si des liquides corporels tels que la sueur, le sang, ou d'autres fluides y sont régulièrement exposés.

Ces micro-organismes peuvent causer des infections cutanées, des irritations, et contribuer à une odeur générale de malpropreté.

💡 Le nettoyage régulier et l'utilisation de protections de matelas peuvent aider à contrôler leur propagation.

Allergènes

Outre les acariens de la poussière, d'autres allergènes peuvent s'accumuler dans les matelas, y compris les poils d'animaux, le pollen, et les spores de moisissure.

Ces allergènes peuvent provoquer des réactions chez les personnes sensibles, allant de légers désagréments comme les éternuements et le nez qui coule, à des réactions plus graves comme l'asthme ou des crises d'allergies.

Quels sont les signes d'une mousse contaminée ?

La contamination d'un matelas peut souvent passer inaperçue jusqu'à ce que les symptômes deviennent évidents. Voici quelques indicateurs clés à surveiller :

Odeurs désagréables

Une odeur persistante et inhabituelle est l'un des premiers signes d'un matelas contaminé. Les moisissures et les bactéries peuvent émettre des odeurs de moisi ou de renfermé lorsqu'elles se développent dans la mousse.

Taches visibles

Les taches de moisissure ou d'autres contaminants peuvent apparaître sur la surface de votre matelas. Ces taches peuvent varier en couleur, allant du noir, vert, ou blanc.

Allergies ou irritations

Une augmentation des symptômes allergiques tels que les éternuements, les démangeaisons, ou les difficultés respiratoires en se couchant ou en se levant peut indiquer la présence d'allergènes ou de contaminants dans la mousse.

Détérioration de la qualité du sommeil

Si vous commencez à avoir du mal à trouver le sommeil ou à rester endormi, et que rien d'autre dans votre routine n'a changé, cela pourrait être dû à une contamination de votre matelas.

Comment choisir un matelas en mousse non contaminé ?

Lors de l'achat d'un nouveau matelas en mousse, il est essentiel de choisir un produit qui minimise le risque de contamination pour garantir un sommeil sain et réparateur.

Les certifications

Optez pour des matelas ayant obtenu des certifications reconnues attestant de leur faible émission de composés organiques volatils (COV) et de l'absence de substances nocives.

Les certifications telles que CertiPUR ou Oeko-Tex Standard 100 garantissent que le matelas répond à des normes strictes de sécurité et de santé environnementale.

Les matériaux hypoallergénique

Privilégiez les matelas en mousse conçus avec des matériaux hypoallergéniques pour réduire le risque d'allergies et d'irritations.

Les matelas en mousse à mémoire de forme ou en latex naturel sont souvent recommandés pour leur résistance aux acariens de la poussière, aux moisissures et aux bactéries.

💡 Un matelas naturel et bio peut être une bonne solution.

Le protège-matelas

L'utilisation d'un protège-matelas résistant à l'eau et aux allergènes peut fournir une barrière supplémentaire contre les contaminants.

Assurez-vous que le modèle choisi est facile à laver et conçu pour permettre une bonne circulation de l'air.

En savoir plus sur le sujet (FAQ)

marine souche

Marine Souche

Certifiée rédactrice du sommeil

Chez Quelmatelas, je partage avec vous mes conseils, mes découvertes et les résultats de nos tests. Grâce à la formation RSPH, j'ai acquis des connaissances solides sur le sommeil.

Mon objectif est de vous aider à trouver la literie qui vous conviendra. Aussi, je ne vous recommanderai que des produits de qualité qui vous offriront de belles nuits de sommeil 😴

Cet article a-t-il été utile?
Remplissez ce champ
Oui
Non

Super! Avez-vous des questions ou des commentaires ?

Qu’est-ce qui l’aurait rendu meilleur ?

Ces articles pourraient vous intéresser

    Oui, s’il vous plaît
    Je reste sur le site français

    *Lien d'affiliation - Nos articles ne sont pas sponsorisés et sont écrits par nos testeurs indépendants. Nous pouvons toutefois toucher une commission si vous achetez un produit via nos liens, par exemple via le bouton "Vérifier le prix". Cette contribution nous permet de payer les frais de gestion de ce site. Le prix d'achat de ces produits n'est pas impacté à la hausse du fait de ces liens.