Le syndrome des jambes sans repos

Comprendre le syndrome des jambes sans repos : causes et symptômes

Dernière mise à jour le : 09.10.2023 Temps de lecture: 5 min.

Vous vous demandez peut-être pourquoi vos nuits sont agitées, remplies de picotements et d'inconfort dans vos jambes 🤯

Vous n'êtes pas seuls !

Vous pourriez être concernés par le syndrome des jambes sans repos.

Cette condition est un trouble neurologique dérangeant qui touche de plus en plus la population générale 😳

Dans cet article, nous allons explorer ce qu'est exactement ce syndrome, les sensations inconfortables qu'il provoque, et comment il peut perturber vos nuits 👇

Syndrome des jambes sans repos

Dans cet article :

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR), également connu sous le nom de syndrome d'impatience des membres inférieurs (Restless legs syndrome ou RLS), est un trouble neurologique caractérisé par des sensations inconfortables et irrésistibles dans les jambes.

La définition du syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos est une affection chronique caractérisée par un besoin impérieux et irrésistible de bouger les membres inférieurs en raison de sensations désagréables, également connu sous le nom d'"impatiences".

Le SJSR est parfois désigné sous le nom de "maladie de Willis-Ekbom" ou simplement "impatiences", et est classé parmi les troubles du sommeil comme l’apnée du sommeil 😴

Il est important de noter que certaines personnes peuvent connaître des impatiences de manière occasionnelle sans développer un véritable syndrome des jambes sans repos.

Dans environ 80 % des cas de SJSR, les personnes présentent également des mouvements musculaires involontaires au cours du sommeil 💤

Les symptômes

Les sensations du syndrome des jambes sans repos incluent des picotements, des fourmillements, des tiraillements, voire une sensation de "décharge électrique" ou de douleur dans les cas les plus graves.

Ces symptômes peuvent toucher une seule jambe ou parfois les deux et sont généralement symétriques. Le soulagement ne vient que par le mouvement des jambes, incitant la personne à se lever et à marcher 🚶

Syndrome des jambes sans repos

Les impatiences se manifestent principalement au repos le soir et la nuit, lors de l'endormissement ou pendant le sommeil, ce qui entraîne des micro-réveils affectant la qualité du sommeil. [1]

Cependant, elles peuvent également survenir en position assise lors d'une immobilité prolongée, comme lors d'une réunion.

Qui est concerné par le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos touche environ 8,5 % de la population en France. Il est plus courant chez les femmes et se manifeste généralement à l'âge adulte, bien qu'il puisse survenir chez les enfants et les adolescents.

De plus, environ 20 % des personnes atteintes ont des symptômes qui se manifestent dans les bras, et dans des cas encore plus rares, dans d'autres parties du corps.

Quelle sont les causes du syndrome des jambes sans repos ?

Bien que les mécanismes précis du syndrome des jambes sans repos restent largement méconnus, deux facteurs semblent jouer un rôle significatif dans son déclenchement :

  • une carence en fer, avec ou sans anémie (baisse de ferritine)
  • un déficit de dopamine, substance essentielle pour la transmission des signaux, dans certaines régions du cerveau et de la moelle épinière.

Syndrome des jambes sans repos

Les médecins catégorisent cette affection en trois principales formes :

  • les formes familiales du SJSR (antécédents familiaux), ayant une origine génétique et un début souvent précoce.
  • les "impatiences" secondaires, associées à d'autres maladies, comportements ou situations qui exacerbent les symptômes tels que le stress, l’anxiété, la maladie de Parkinson, ou l’insuffisance rénale etc.
  • les "impatiences" idiopathiques, qui se manifestent sans cause identifiée et n'affectent généralement aucun autre membre de la famille.

Quelles sont les conséquences du syndrome des jambes sans repos ?

Cette condition, lorsqu'elle est associée à des mouvements périodiques du sommeil, a un impact négatif sur la qualité de vie des individus atteints. Les difficultés à s'endormir et les réveils fréquents pendant la nuit causés par les "impatiences" entraînent parfois de l'insomnie et des perturbations pour les partenaires de lit 🛏️

À long terme, cela peut entraîner une fatigue, une somnolence diurne, des problèmes de concentration, et des troubles de l'humeur tels que l'irritabilité, voire la dépression.

Syndrome des jambes sans repos

De plus, le SJSR peut perturber la vie socioprofessionnelle, avec des situations d'immobilité prolongée (comme les réunions, les spectacles, les repas de famille, ou les voyages en voiture ou en avion) devenant parfois gênantes au point que certaines personnes les évitent.

Quel traitement du syndrome des jambes sans repos ?

Pendant une crise, il existe des gestes qui peuvent apporter un soulagement immédiat, mais de courte durée, tels que :

  • Bouger les jambes
  • Se déplacer
  • S'étirer
  • Plier les genoux
  • Réaliser de petits mouvements de piétinement lorsque l'on est assis.

Un massage des jambes peut également être bénéfique, tout comme l'application de chaleur, comme une douche chaude ou un massage énergique.

Il n'existe pas de médicament curatif pour le syndrome des jambes sans repos. Cependant, dans certains cas, un traitement médicamenteux peut être recommandé par un professionnel de la santé (neurologue). Les médicaments couramment prescrits comprennent :

  • Des benzodiazépines hypnotiques pour traiter les troubles du sommeil.
  • Des médicaments analgésiques tels que la codéine ou l'oxycodone en cas de douleurs.
  • Des agonistes dopaminergiques comme le pramipexole, la rotigotine et le ropinirole. Ces médicaments, qui sont également utilisés à des doses plus élevées dans le traitement de la maladie de Parkinson, visent à réduire les mouvements des jambes la nuit chez les personnes atteintes de ce syndrome.
Un suivi régulier est recommandé pour évaluer la réponse au médicament et son intérêt.

En savoir plus sur le sujet (FAQ)

  • Comment se débarrasser du syndrome des jambes sans repos ?


    Il n'existe pas de remède absolu contre le syndrome des jambes sans repos (SJSR), mais des approches telles que des modifications du mode de vie, des médicaments et la gestion du stress peuvent aider à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie. Une consultation avec un professionnel de la santé est essentielle pour un diagnostic précis et un traitement adapté.

  • Comment se manifeste le syndrome des jambes sans repos ?


    Le syndrome des jambes sans repos se caractérise par des sensations inconfortables dans les jambes, telles que des picotements et des démangeaisons, qui surviennent principalement au repos, accompagnées d'un besoin irrépressible de bouger les jambes pour soulager ces sensations.

  • Comment dormir avec le syndrome des jambes sans repos ?


    Pour améliorer le sommeil malgré le syndrome des jambes sans repos (SJSR), maintenez une routine de sommeil régulière, évitez les stimulants, faites de l'exercice, gérez le stress. Si nécessaire, consultez un médecin pour des médicaments ou des conseils spécialisés.

  • Sources

Elodie

Elodie Rance

Créatrice de contenu SEO Senior

Bien dormir 💤 est essentiel pour affronter les défis de la journée. En tant que spécialiste du bien-être 🧘 Elodie vous partage ses astuces, conseils et remèdes de grand-mère pour vous aider à passer une nuit sereine et régénératrice.

Cet article a-t-il été utile?
Remplissez ce champ
Oui
Non

Super! Avez-vous des questions ou des commentaires ?

Qu’est-ce qui l’aurait rendu meilleur ?

Ces articles pourraient vous intéresser

    Oui, s’il vous plaît
    Je reste sur le site français

    *Lien d'affiliation - Nos articles ne sont pas sponsorisés et sont écrits par nos testeurs indépendants. Nous pouvons toutefois toucher une commission si vous achetez un produit via nos liens, par exemple via le bouton "Vérifier le prix". Cette contribution nous permet de payer les frais de gestion de ce site. Le prix d'achat de ces produits n'est pas impacté à la hausse du fait de ces liens.