Alerte sur les mousses contaminées : les marques qui ne sont pas concernées

14 octobre 2017

Consultez la mise à jour de cet article sur notre blog : Alerte sur les mousses contaminées : pas de risque pour la santé.

La situation

Certains matelas fabriqués du 25 août au 6 octobre 2017 ont été produits avec une mousse non conforme, qui contient des impuretés chimiques.  De nombreuses marques ont été impactées car elles utilisent le même fabricant, BASF. Le problème vient d’une erreur de dosage du dichlorobenzène, une substance classée cancérogène possible, composant chimique utilisé pour produire les mousses polyuréthane de matelas.

Les marques qui ne sont pas concernées

Nous avons donc enquêté auprès des différents fabricants afin de vous indiquer quelles marques ne sont pas impactées.

Nous sommes en mesure de vous confirmer que les marques suivantes ne sont pas concernées, vous pouvez acheter leur matelas en toute sérénité : 

Tediber, qui ne se fournit pas auprès de BASF

BrunoEve et Simba, qui ont indiqué que leurs matelas ne font pas partie de la production impactée par cette crise.

Etat des lieux sur la toxicité potentielle des mousses

(Mise à jour du 2 novembre 2017)

Les dernières nouvelles sont rassurantes.

L'Institut Fédéral d'Evaluation des Risques, basé en Allemagne (où se trouve le producteur de mousse BASF) a publié ce communiqué : 
"Dans son évaluation préliminaire, le BfR, sur la base des données du fabricant fournies, est d'avis qu'aucun risque pour la santé n'est attendu pour les consommateurs qui sont entrés en contact avec les matelas contaminés" .

L'Office d'hygiène et de sécurité alimentaire de Bavière (LGL) indique également que les matelas sont sûrs : 
"L'Office d'hygiène et de sécurité alimentaire de Bavière (LGL), en tant que première autorité spécialisée, avait signalé que le contrôle de plausibilité des propres enquêtes de BASF avait abouti au même résultat. Ainsi, il y a de plus en plus d'indications que les matelas sont entièrement sûrs malgré la contamination de la matière première TDI."

Source : http://www.matratzenverband.de/

14 octobre 2017

Consultez la mise à jour de cet article sur notre blog: Alerte sur les mousses contaminées : pas de risque pour la santé 

HAUT